A 61 et 57 ans, Alain Dayez et Jean-Paul Sestu pourraient se contenter de se remémorer leurs combats. Et bien non, ces judokas suent toujours sur les tatamis non pas que pour le plaisir mais aussi pour la gagne, ils engrangent les médailles internationales. Rencontre avec deux intarissables sportifs passionnés et passionnants.

Oops, Restricted Content

We are sorry but this post is restricted to folks that have purchased this page.

Publié par Anne Seigner le 1 décembre 2017
Carla et Elia Robin Charles Brenek Giovanni Solini et Bernard Tambour Andrée Dayet Habib Sissoko José Da Silva Marc Aluno Roland Bouvard Youri Ilinich
(Judo) A Vieux Condé les vétérans Dayez et Sestu font plus que de la résistance
Facebook Twitter Linkedin