Elles font la UNE des journaux. Presque tous les jours. Photos à l’appui. Les faits divers en permanence, des affaires jugées au Tribunal, des situations extrêmes …. En 2016, 1 femme tous les 3 jours est tuée par son partenaire, soit 123 femmes et 34 hommes tués par leurs partenaires ou ex-partenaires. 25 enfants mineurs sont décédés, tués par l’un de leur parent dans un contexte de violence au sein du couple. Des solutions d’aide existent sur le Valenciennois. C’est dans une grande bâtisse blanche sur l’avenue de Reims que nous reçoit Jean-Philippe Ferro, c’est là que sont reçues aussi les personnes concernées par les violences conjugales. Discret, un trophée trône sur l’étagère, celui du Prix national de prévention de la délinquance. Une reconnaissance pour ces travailleurs de l’ombre qui, main dans la main, luttent pour éradiquer cette spirale infernale.

Oops, Restricted Content

We are sorry but this post is restricted to folks that have purchased this page.

Publié par Celine Druart le 14 janvier 2018
Jean Philippe Ferro Valenciennes violences conjugales
Le Valenciennois combat les violences conjugales.
Facebook Twitter Linkedin