Ce licencié au tennis club municipal de Denain a plusieurs casquettes : joueur, juge-arbitre et bénévole. Jean Quény, véritable mémoire vivante du club, est dévoué. A plus de 70 ans, il souhaite lever le pied pour entre autre assister en supporter aux matchs. En attendant que la relève arrive, le retraité donne sans compter. Retour sur les échanges.

Oops, Restricted Content

We are sorry but this post is restricted to folks that have purchased this page.

Publié par Anne Seigner le 14 mars 2018
André Ledrole Denain Louis Miroux Tennis Club
(Tennis) Jean Quény donne sans compter
Facebook Twitter Linkedin