A 61 et 57 ans, Alain Dayez et Jean-Paul Sestu pourraient se contenter de se remémorer leurs combats. Et bien non, ces judokas suent toujours sur les tatamis non pas que pour le plaisir mais aussi pour la gagne, ils engrangent les médailles internationales. Rencontre avec deux intarissables sportifs passionnés et passionnants.

Lire la suite